Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
11 novembre 2010 4 11 /11 /novembre /2010 23:43

Arthur Rimbaud mourut le 10 Novembre 1891. Un siècle plus tard, alors que je vivais à Cuba réprimée, mon pays d'origine biologique, j'ai écrit deux poèmes en sa mémoire. Ce poème, un lien poétique qui apparait dans mon livre « Amen », que certains clergés catholiques cubains en confrérie avec la tyrannie ont fait disparaitre à Paris et à La Havane, apparaitra dans un livre de poèmes l'année prochaine.

Malheureusement, les régimes totalitaires sont tous des élitistes et des exclusivistes, autrement ma poésie chargée de didactisme, un lien avec le passé, prônant un monde différent, aurait déjà été lue.  

Et la poésie de Rimbaud aurait été connue avant sa mort. Et avec ses poèmes Liens, j'ajoute ma Rose Rouge, comme partie de mon tribut à la mémoire de Rimbaud

 

 rose-copie-1

 

Lien

 

Le soleil des hespérides

 

Et vers le soir d'un jour d'été

Reste encore l'élan d'amour

Prêt à trouver un nouveau jour

Unissant plus fort nos aimés.

 

Mais comme ils oublient

Enivrés par l'odeur intime

De cette violence sans crime

La souffrance secrète d'autrui!

 

Et là, dans le chantier immense,

Le Soleil des Hespérides

Brûlant les visages humides

De ces hommes qui pensent

Quelque part, même par ailleurs,

D'autres ouvriers sans soleil,

En rêvent d'un autre, tout meilleur,

Plus doré, plus grand, tout vermeil.

 

O, seigneurs de pure énergie

Qui pleurent de l'amour humain,

Malgré la force dans vos mains

Combien en offre sa poésie;

Et combien son âme de poète,

N'existant plus son corps,

Respire et vit en volant encore

Doucement et libre comme alouette!

 

Et pour les amants sans sommeil

Mêlant leur corps, sa pensé,

Avec l'eau vitale des bergers,

Et pour qui si tôt le jour se réveille!

 

 

Dignes couleurs

 

La couleur de mon drapeau,

Blanrougebleu, tel le tien,

Toile d'histoire et sacré lien,

Que poètes que toi, Rrimbaud

_Par l'éternelle poésie,

Pleine d'amour et de vie,

Qui l'entourage rend beau_

Renforcent et subliment,

Nous unissant comme la mer

A l'égard de ses terres,

Comme notre Soleil là-haut

Retenant ses étoiles,

Comme, et grâce au vent, les voiles

Rapprochant au large tout bateau,

Comme ces jolies rimes

Embellissant les vers

De ce poème, ta pensée claire

Et bien sage, qu'un matin,

Ton cœur bon et serein,

Tu as chanté, et pour toi,

Poète ami, poète juste,

Et pour qui vit sans joie

Dans ce monde à tous, mais injuste,

Comme pour les charmants charpentiers

Qui s'agitent encore inquiets

Et aspergent la mer majestueuse

De leur sang sans couleur,

Se mêlant à l'eau généreuse,

Est symbole d'intelligence,

D'haleine profonde et de vie,

De gloire et d'indépendance,

D'amour et de paix, de poésie.

 

Et cette couleur blanrougebleue,

Comme voilà ta poésie

Et celle de Roland et d'autres:

Racine, Marti, apollinaire,

Dario, Nerval, De Vega,

Aragon, Lorca, Baudelaire,

Machado, Musset, Eluard,

Valérie, Lamartine, Hugo,

Mallarmé, Guillen et Ronsard

Et d'autre: Corneille et Marot,

Vigny, Figueredo, Lezama,

Birnes, Cocteau, La Fontaine,

Kahn, Goethe, Avellaneda,

Molière et ton ami Verlaine,

Supervieille, Molinet et d'autres,

Qui nous réjouissent de tant de mots

Si frais, tous poètes nôtres,

Qui nous rapprochent sous les drapeaux;

Et les ouvriers tous heureux,

Leur force en paix

Comme sous l'eau-de-vie,

Sans être sujet

D'aucun tyran, clergé ni roi

Leur cœur palpitant de joie

Et l'âme pleine de poésie,

De ta poésie, cher Rimbaud,

Et de cette toile blanrougebleue,

Symbole d'intelligence,

D'haleine profonde et de vie,

De gloire et d'indépendance,

D'amour et de paix, de poésie!

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Partager cet article

Repost 0
Published by Angel R. Almagro (Angelange) - dans angelangelo.over-blog.com
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Le blog de angelangelo.over-blog.com
  • Le blog de angelangelo.over-blog.com
  • : Pour la paix, l'amour et le bonheur par la poésie grosso modo
  • Contact

Recherche

Liens